Conjoncture économique, bref résumé


En 2020, l’impact de la crise sanitaire sur l’économie italienne a été très hétérogène selon les secteurs et types d’entreprises. Les services ont connu une forte baisse des demandes nationales et étrangères, qui s’est maintenue fin 2020 en raison des mesures de confinement de la pandémie.

Le secteur industriel, d’autre part, est plus résilient avec une amélioration de l’activité au mois de décembre. Au total, 7 entreprises sur 10 ont déclaré une baisse de leur chiffre d’affaires. Malgré la crise, 25,8% se sont déclarés orientés vers des stratégies d’expansion productive, surtout dans les secteurs les plus dynamiques et à forte intensité technologique. Les exportations italiennes profitent de la lente reprise du commerce mondial et se développent notamment vers l’Allemagne, la Suisse, la Chine et les États-Unis.

Une reprise plus significative du PIB italien est attendue vers la mi-2021, avec l'espoir que la campagne de vaccination sera efficace pour ralentir la crise sanitaire et encourager la consommation...