Lapo Elkann


Qui dit Garage Italia dit Lapo Elkann. Moi je suis fan. Comme tout génie ou artiste il est capable du pire et du meilleur.

Elu à plusieurs reprises « Homme le plus élégant du monde » par le magazine Vanity Fair US, il est le fondateur du bureau de style Italia Independant qui produit et distribue des lunettes et lunettes de soleil sous sa propre marque et collabore avec la marque horlogère Hublot.

Lapo parle cinq langues et a grandi entre New-York où il est né, la France et l’Italie, son pays dont il est un fervent défenseur pour sa créativité et son industrie du beau.

Bien qu’issu de la plus grande dynastie industrielle italienne, il reste simple d’accès, d’une grande courtoisie et d’un charisme extraordinaire doublé d’un sens du style peu commun hérité de son grand-père, bref un vrai Dandy. Ce n’est pas étonnant si les italiens, qui l’ont vu grandir, ont un faible pour lui et lui pardonnent (presque) tout. Et à Milan où il habite, lorsqu’ils le croisent au volant de l’un de ses bolides, les gens le saluent en l’appelant « Lapo », tout simplement.

Lapo Elkann c’est aussi l’héritier flamboyant, rock n roll et turbulent, le rebelle hyperactif et tatoué, le jet setteur qui enflamme les réseaux sociaux et dont la conduite le fait passer quelques fois des pages people des magazines aux rubriques faits divers des quotidiens internationaux.

Lui, le petit-fils préféré du « roi d’Italie », a déjà vécu et consommé plusieurs vies et frôlé la mort a plusieurs reprises, chat élégant et insaisissable aux sept vies…