Calcio storico fiorentino


âšœđŸ„ŠđŸ‰Depuis le Moyen Age, quatre quartiers de la ville s'affrontent sans merci pour l'honneur de remporter le tournoi de Calcio Storico Fiorentino, un sport collectif pratiquĂ© par des hommes ­forts et valeureux entraĂźnĂ©s Ă  se battre jusqu'au bout d'eux-mĂȘmes.


Le Calcio storico est de retour. Le tournoi 2021 de Calcio Storico, ou football historique florentin, s’est dĂ©roulĂ© ce samedi 11 septembre entre les Ă©quipes des bleus Azzurri contre celle des verts Verdi, et ce pour la 1Ăšre fois retransmis en direct Ă  la tĂ©lĂ© et dans le monde entier.


La place en juin 2019


En effet aprĂšs l'arrĂȘt imposĂ© par l’épidĂ©mie de Covid 14, cette Ă©dition s’est dĂ©roulĂ©e comme Ă  l’habitude place Santa Croce mais exceptionnellement cette fois-ci en septembre et non en juin et sans public avec seulement 2 Ă©quipes et non 4, celles des Blancs Bianchi et des rouges Rossi ayant choisi de ne pas jouer. Egalement et Ă  l’habitude le tournoi se dĂ©roule normalement sous forme de 2 demi-finales et d’une finale le 24 juin.


âšœđŸ‰đŸ„ŠLe Calcio Fiorentino, en quelques mots

Le calcio storico fiorentino est un sport collectif florentin datant de la Renaissance qui se traduirait de nos jours pas un mélange de rugby, de football, de boxe et de lutte.

En bref, il faut vraiment ĂȘtre fort et valeureux pour oser descendre dans l’arĂšne







Disparu au cours du 18Úme siÚcle, il fut relancé à Florence dans les années 1930. Une compétition opposant 4 quartiers de la ville se déroule désormais chaque année à la mi-juin sur la piazza Santa Croce. Inspiré de jeu de balle ancien et de lutte romaine, le calcio florentin voit s'affronter deux équipes de 27 joueurs qui cherchent à marquer le plus de buts à l'adversaire.


le Calcio storico s’organise donc sous la forme d’un tournoi annuel terminant le 24 juin, jour de fĂȘte de Jean Baptiste saint patron de la ville de Florence, oĂč s’affrontent les 4 quartiers historiques de la ville, chacun reprĂ©sentĂ© par une couleur :



Gli Azzurri (Bleus) de Santa Croce



I Bianchi (Blancs) de Santo Spirito



I Rossi (Rouges) de Santa Maria Novella



I Verdi (Verts) de San Giovanni


đŸ„Šâš”Les joueurs, les derniers gladiateurs






đŸ€Autant le dire de suite, je suis un supporter de l'Ă©quipe des Bianchi qui reprĂ©sentent leur quartier de Santo Spirito

Fabrizio Valleri, rapide et habile



C’est une figure emblĂ©matique du Calcio storico et de l’équipe des Bianchi depuis 2005.

Tout Ă  fait entre nous, si vous voulez savoir oĂč le trouver et parler football florentin, dirigez-vous du cĂŽtĂ© de mon quartier prĂ©fĂ©ré  celui de Santo Spirito.


đŸ„˜En effet Fabrizio est gĂ©rant de la Trattoria I 'Raddi, un restaurant nĂ© il y a 30 ans de la volontĂ© d'un cĂ©lĂšbre boxeur et footballeur dei Bianchi, Luciano Raddi, et dont il porte encore aujourd'hui le nom.

La direction actuelle a décidé de garder vivant l'esprit du passé, du mobilier, caractérisé par la présence des armoiries des quartiers et du plafond en bois typique, au parrainage de matchs de boxe et d'événements dans le quartier.


🛡La parade

Aujourd’hui, il est important de noter que le Calcio storico est bien plus qu’une rencontre sportive, c’est une vĂ©ritable fĂȘte de la ville. En marge de la finale, qui rassemble chaque annĂ©e une foule de curieux et d’amoureux de ce sport traditionnel, une parade est organisĂ©e et plusieurs centaines de florentins y dĂ©filent en habits traditionnels de la Renaissance, reprĂ©sentant fiĂšrement les couleurs de leur quartier.


đŸ„ŠđŸ©žDe vrais combattants


La quasi-absence de rÚgles fait qu'il est souvent considéré comme le jeu collectif le plus violent au monde.


🏆Des matchs cĂ©lĂšbres

De nombreux matchs sont restés célÚbres, soit pour leur contexte historique, soit en raison des faits ayant eu lieu durant leur déroulement, ou bien en raison de personnalités illustres qui y ont participé.

Le match le plus célÚbre est sans doute celui joué le 17 février 1530 lors du siÚge de Florence.

Les Florentins profitant du pillage de Rome effectué par les forces armées impériales en 1527, chassÚrent les Medici de leur ville et proclamÚrent la création de la République florentine.

Cela ne plut pas au Pape Clément VII, qui demanda une intervention à l'empereur, qui assiégea donc la ville à partir de l'été 1529.


Les Florentins, quoique affaiblis par le manque de nourriture provoqué par le siÚge de leur ville, ne renoncÚrent pas aux festivités de Carnaval . Ainsi ils organisÚrent un match sur la Piazza Santa Croce qui, de par sa position, était bien visible par les troupes ennemies campées sur les collines aux alentours.

Pour se moquer davantage d'eux, des musiciens jouÚrent sur le toit de l'église Santa Croce de façon à donner aux soldats une idée plus claire du déroulement du jeu.

Un boulet fut tiré par les soldats mais il rata son but, tombant loin de l'église sans faire de dégùts sous les huées de la foule.


On ne sait pas qui gagna cette partie, probablement parce qu'elle est restée dans la mémoire de tous les florentins en tant qu'effort collectif contre l'ennemi et non un vrai match.

Malgré le courage démontré par les Florentins, la ville fut contrainte de céder face au siÚge et de se rendre ensuite au pouvoir des Medici...



🏆Le tournoi 2021, les Azzurri vainqueurs 12 à 1...


Le football historique a donc enfin redémarré mais à une date anormale et non comme d'habitude avec sa finale le jour de la San Giovanni patron de la ville le 24 juin.

Ainsi samedi dernier 11 septembre s’est jouĂ©e la finale du tournoi 2021 sur la Piazza Santa Croce.


La rencontre entre les Azzurri de Santa Croce et les Verdi de San Giovanni a pour la premiÚre fois été retransmise en direct et dans le monde entier en streaming et à la télévision.


Par contre et exceptionnellement les Rossi de Santa Maria Novella et les Bianchi de Santo Spirito ont décidé de ne pas reprendre le terrain pour cette finale en raison de difficultés liées à la pandémie.


Les rĂšgles de lutte contre le Covid ont apportĂ© des nouveautĂ©s cette annĂ©e. Tout d'abord, le match de samedi s’est dĂ©roulĂ© Ă  huis clos et donc sans public, la zone de Santa Croce ayant Ă©tĂ© dĂ©limitĂ©e par un double anneau de contrĂŽles.

La Procession de la République florentine qui précÚde traditionnellement le jeu avec un défilé de plus de 500 personnages historiques en costume Renaissance a été réduite à environ 300 personnes, toutes avec Green Pass, mais garantissant toujours la présence de tous les groupes qui la composaient.


AprĂšs avoir marquĂ© rapidement le seul et unique point du match, l’équipe des verts Verdi a Ă©tĂ© battue par les bleus Azzurri 12 Ă  0 aprĂšs une partie de 40 minutes qui a manquĂ© un peu de jeu il faut le dire.


💕La tradition du Magnifico Messere


Présentation de l'édition 2021 par le Maire de Firenze Dario Nardella



La tradition du Magnifico Messere et de la Leggiadra Madonna

Il est une tradition tout à fait particuliÚre durant ce tournoi. En effet les trois matches du Tournoi de San Giovanni, mais plus généralement chaque match du Football Florentin, sont dédiés à une personnalité désignée par le Maire de Florence (Dario Nardella) en accord avec le Conseiller aux Traditions Populaires et au Président de la Commission Historique du Football Florentin.


Normalement, l'honneur d'ĂȘtre le Magnifico Messere ou la Leggiadra Madonna d'un des matchs de football du tournoi de San Giovanni est attribuĂ© Ă  une personnalitĂ© cĂ©lĂšbre qui a un lien particulier avec la ville de Florence.

Pour citer quelques-unes des personnalités de ces derniÚres années à qui le match a été dédié, on peut citer : Giancarlo Antognoni capitaine de la Fiorentina, Stefano Ricci créateur de mode florentin, Pierfrancesco Favino acteur et propriétaire d'une école de théùtre florentine, ou encore Martin Castrogiovanni du National Rugby.


Le match de cette année était dédié à deux personnes trÚs aimées du Calcio Storico florentin : Uberto Bini, décédé le 10 janvier 2020, Magnifico Messere et qui était président de l'association 50 Minuti des anciennes gloires du Calcio storico fiorentino et sa femme, Dina Berti, était la "Madone de la Leggiadra".

Magnifico Messere a été aussi Gigi Vitali, décédé le 27 juin dernier, et qui a été pendant plus de 30 ans chef de groupe des Bandierai degli Uffizi.


Enfin, prĂ©sent sur la Piazza Santa Croce, Fabrizio Vitali, lui-mĂȘme porte-drapeau et entraĂźneur des "Zanzare", les jeunes porte-drapeaux, reprĂ©sentait son pĂšre