Visiter Florence en 48H




⚜Florence la magnifique, l’éternelle, dont la beauté surnaturelle est le reflet de ce que l’humain peut offrir de plus beau. Sachez-le, nulle part ailleurs au monde il n’existe une telle concentration d’œuvres pour conjuguer l’art au passé, au présent et au plus que parfait…


Point important, pour visiter les musées et autres édifices religieux je vous suggère fortement d'acheter votre billet d’entrée ou coupe-file en ligne afin d'éviter des heures et des heures de file d'attente.

Si vous avez l’envie de passer une journée bien remplie, sans le stress de devoir trouver une place de parking ou de risquer de recevoir une amende pour avoir circulé dans une zone à l’accès limité, je vous invite à suivre un parcours en particulier.



La gare ferroviaire de Florence, Santa Maria Novella


⌚En 48H voici donc l’itinéraire que je vous propose en partant de la gare ferroviaire Santa Maria Novella, stazione di Firenze Santa Maria Novella, située à deux pas de la célèbre Basilique du même nom et vraiment centrale pour visiter le cœur historique de la ville.

Qui plus est peut-être arriverez-vous à Florence en train, donc à la gare de Santa Maria Novella…


Horloge et sa fresque dans la gare


🚅De la gare Santa Maria Novella, pôle intermodal des temps modernes, traversez la Piazza della Stazione à quelques mètres de là, jusqu’à l'une des églises les plus renommées de la ville, à savoir la Basilique de Santa Maria Novella qui abrite certaines des œuvres les plus importantes d'artistes tels que Giotto, Brunelleschi et Vasari…


✝La Basilique Santa Maria Novella est un passage obligé à Firenze, tout d’abord pour sa façade faite de marqueteries de marbre au niveau supérieur, son grand portail encadré de colonnes et sa corniche aux emblèmes de ses bienfaiteurs.

A l’image du panthéon à Rome, la Basilique joue sur la diversité des formes géométriques telles que le carré, le rectangle, le triangle ou le rond.


Contrairement à d’autres églises qui ont vu leurs trésors mis à l’abri dans des musées, Santa Maria Novella est riche d’œuvres difficilement transportables s’agissant telle que la fresque La Trinité de Masaccio visible à gauche sur la 3ème travée et peinte en 1425.


Egalement je vous conseille de voir Le Christ en bois de Brunelleschi conservé dans la chapelle Gondi et taillé par l’artiste en réponse à celui de l’église Santa Croce signé de Donatello.


Avec un seul billet vous pourrez visiter la basilique, les chapelles ornées de fresques, la sacristie et le cimetière d'Avelli. De plus, l'entrée au Musée avec l’accès au Cloître des Morts, au Cloître Vert, à la Cappellone degli Spagnoli, à la Cappella degli Ubriachi et au Réfectoire est incluse.


Le prix du billet combiné (basilique et musée) est de 7,50 € en plein tarif et peut être acheté sur le site tickets.smn.it.


Les jours et horaires de visite varient selon la période de l'année, du lundi au vendredi, samedi et jours fériés. Pour plus d'informations : www.smn.it

Durée estimée de la visite environ 1 heure.



Dans l'entrée de l'Officina


🧡Je vous conseille également de faire une visite à l’Officina Profumo- Farmaceutica di Santa Maria Novella située à deux pas de là (voir mon post dédié à la Farmacia santa Maria Novella du 05/12/2021).



Cette officine d'apothicaire devenue maison de parfum et de soins corporels est tout simplement la plus ancienne au monde




⚒De la Basilique Santa Maria Novella prenez la Via Sant'Antoni, jusqu'à la Galerie de l'Accademia Via Ricasoli.


La galerie abrite l'une des œuvres les plus importantes de Michel-Ange considérée comme l'un des symboles de la ville et connu mondialement, je veux bien sûr parler de la statue en marbre du célèbre David Davide.




D’une hauteur de plus de 4 mètres, David apparait dans son plus simple appareil à l’image des statues antiques et autres statues grecques.


Incroyables détails de la main


A l’origine la sculpture devait être perchée en hauteur sur le Duomo, la Basilique Santa Maria del Fiore, mais l’idée fut abandonnée et l’on convoqua même une assemblée prestigieuse où Botticelli, Lorenzo di Credi et Filippo Lippi délibérèrent pour décider du meilleur emplacement possible, ce qui constituait un choix très politique pour l’époque.

Finalement la statue fut installée devant le Palazzo Vecchio.

Depuis 1910 le David qui y trône est en fait une copie, l’original étant bien à l’abri dans la Galeria dell’Accademia.


Le prix du billet est de 8,00 € en plein tarif et peut être acheté sur le site internet officiel B-Ticket.


Les horaires d'ouverture sont du mardi au dimanche de 8:15 à 18:50, la billetterie fermant à 18:20.

Durée estimée de la visite environ 2 heures.





⛪A quelques mètres de la Galerie de l’Académie, via Ricasoli, vous atteignez la Piazza del Duomo qui constitue l’âme religieuse de la ville.


La façade du Duomo


Vue sur le Campanile et la Coupole


La place, l'une des plus belles d'Italie, abrite trois grands édifices que sont la cathédrale Santa Maria del Fiore, appelée plus communément Duomo, le campanile de Giotto et le baptistère de San Giovanni.




Le coût du billet est de 15,00 € et comprend l'entrée à la cathédrale Santa Maria del Fiore, au campanile de Giotto, au baptistère de San Giovanni, à l’église Santa Reparata et sa crypte qui est l'ancienne cathédrale de Florence construite à partir de 1296 à l'emplacement actuel de la cathédrale Santa Maria del Fiore, au Museo dell'Opera del Duomo et au dôme de Brunelleschi, pour lesquels une réservation supplémentaire est nécessaire, sans frais supplémentaires.


Le musée dell'Opera del Duomo



La crypte de la Santa Reparata


Les billets peuvent être achetés sur : www.ilgrandemuseodelduomo.it

Durée estimée de la visite environ 2 heures.


A noter que vous pouvez accéder au sommet de la coupole qui offre une vue magique sur la ville.


Construit par Filippo Brunelleschi qui a remporté le concours pour sa commande en 1418, le dôme est en forme d'œuf et a été réalisé sans échafaudage. L'élévation de ce dôme, le plus grand du monde à son époque, n'a pas été une mince affaire architecturale.

A la base du dôme, juste au-dessus du tambour, Baccio d'Agnolo a commencé à ajouter un balcon en 1507. L'un des huit côtés a été terminé en 1515 quand quelqu'un a demandé à Michel- Ange, dont l'opinion artistique était alors considérée comme loi cardinale, ce qu'il en pensait. Le maître se serait moqué, "Cela ressemble à une cage de cricket."

Les travaux ont été immédiatement arrêtés et à ce jour les sept autres faces sont restées en briques brutes…

Attention là encore vous devez réserver. Egalement, il vous faudra gravir ses 463 marches car il n'y a pas d'ascenseur. Le parcours passe par l'intérieur de la coupole où l'on peut admirer Giorgio Vasari de près au travers des fresques du Jugement dernier (1572-1579).



A propos du Duomo


La Cathédrale Santa Maria del Fiore est l’édifice le plus impressionnant de Florence de par sa taille, sa forme et ses marbres éclatants. Elle est la 5ème plus grande cathédrale d’Europe. Longue de plus de 150 mètres, elle est haute de 107 mètres et large de près de 40 mètres.



A propos du campanile de Giotto


Il est tout simplement considéré comme le plus beau d’Italie

D’une hauteur de 85 mètres, il est d’une grande finesse avec ses ouvertures gothiques et sa marqueterie faite de marbres verts, roses et blancs de Carrare.

Prenez le temps de lever les yeux, ainsi vous découvrirez placées dans des niches en hauteur, 16 statues de sibylles et de prophètes semblant monter la garde.

Les cloches du campanile sonnent encore 6 fois par jour pour rythmer la vie des florentins.


A propos du Baptistère de San Giovanni


Il est le plus ancien monument de la place. De forme octogonale, il est recouvert de marbre blanc et vert et coiffé d’une coupole à 6 pans et de formes plates.

Sa particularité tient également en ses 3 portes en bronze dont l’une lui assure une renommée quasi céleste.

La 1ère est l’œuvre du sculpteur Andrea Pisano. Elle retrace les épisodes de la vie de Saint Jean-Baptiste (le saint patron de Florence) et met en valeur les vertus chrétiennes. Mais la plus connue est donc celle réalisée par Lorenzo Ghiberti qui s’attela à l’ouvrage pendant un quart de siècle et fit appel à d’autres artisans. Le résultat, 10 panneaux de bronze dorés à l’or fin, subjugua ses contemporains et tous ceux qui suivirent.

Michelangelo lui-même trouva la porte digne de celle du Paradis, d’où son surnom.




De la Piazza del Duomo, empruntez la via Calimala pour rejoindre la Galerie des Offices,

I Uffizi.


En chemin, vous passerez devant la Piazza della Repubblica qui est l’une des principales places de Firenze.



🎨A propos de la Galerie des Offices, Le musée de Florence


Plafonds du couloir du musée


Statue dans les couloirs du musée


Cette extension, commandée à l’époque à Vasari par Cosme 1er (Cosimo) en 1560 pour y loger l’administration de la ville, cache en son sein et sous des dehors assez austères un musée exceptionnel qui est d’ailleurs le premier d’Italie.


Botticelli, Le Printemps


Botticelli, La Naissance de Vénus


A l’image du Louvre ou de L’Hermitage, Les Offices sont une mine aux trésors où vous pourrez découvrir pêle-mêle La naissance de Vénus et Le printemps de Sandro Botticelli, Le Baptême du Christ de Verrochio qui fut achevé par le jeune Leonardo da Vinci ou La Vierge à l’enfant avec deux anges de Fra Filippo Lippi.


Caravaggio, La Méduse



Vasari, portrait de Lorenzo De'Medici



Michelangelo, Sacra Famiglia con Giovannino


Egalement figurent La Méduse de Caravaggio (Le Caravage), La Vénus d’Urbino de Tiziano (Titien) ou encore L’Annonciation, tableau de Léonard de Vinci.



A propos de la Piazza della Repubblica


Cette grande place entourée en partie de terrasses de cafés est très animée dans la journée. En son centre trône une colonne monumentale appelée Colonne de l’Abondance. Vous y trouverez également et toute l’année un carrousel.

De l’autre côté de la place se trouve un haut lieu du shopping, La Rinascente qui est Le Printemps et Les Galeries Lafayettes parisiennes de Firenze. Elle est située sur la Via Roma, une artère principale qui traverse les quartiers huppés aux nombreuses belles boutiques.



A quelques pas de là, sur le Mercato Nuove de Florence, vous trouverez une fontaine en bronze représentant un sanglier, la Fontana del Porcellino, ou simplement Il Porcellino. Vous verrez que le museau de la bête est brillant et patiné. C'est en fait le résultat des milliers de personnes l'ayant caressé.

La légende raconte que, si vous faites cela, vous retournerez à Florence.

Pour avoir de la chance, vous devez également lancer une pièce dans la grille située entre les pattes du sanglier…



Vous ne pourrez manquer ensuite la spectaculaire Piazza della Signoria sur laquelle trône le Palazzo Vecchio et à sa gauche la Loggia.


Le Palazzo Vecchio de nuit


La Piazza della Signoria est l’épicentre de la vie florentine et ce depuis des siècles. En son centre figure l’incroyable Palazzo Vecchio, l’actuel hôtel de ville de Florence, surplombé par sa tour d’Arnolfo. Celle-ci culmine à 95 mètres de hauteur, une élévation assez commune à l’époque de la Florence médiévale quand l’on sait qu’en 1200 on y dénombrait pas moins d’une centaine de tours à l’image de cités telle que San Gimignano.


Statue et Palazzo Vecchio de nuit


Vue depuis la cour intérieure du Palazzo Vecchio


Dans la cour intérieure


On prit soin par la suite d’embellir l’esplanade tout en affirmant la puissance politique de la république. A l’époque Florence ne manquait pas de génies, c’est ainsi que l’on se tourna vers les plus grands artistes et architectes.


Statue de la Loggia


La première construction sur la place fut celle de la Loggia dei Lanzi, une galerie ouverte achevée en 1380, alors symbole fort de la démocratie.

Avec ses arcs, la galerie semble démesurée et a la particularité d’offrir une circulation fluide entre les espaces extérieurs et intérieurs. A l’abri sous les voûtes en pierres la collection de statues témoigne de l’importance accordée à cet art à l’époque des Medici. C’est au cours du 16ème siècle que l’édifice fut converti en cette acropole de sculptures exceptionnelles…


Le coût du billet, pour la Galerie des Offices, est de 6,25 € (réduit) et 12,50 € (plein), en réservant en ligne avec un supplément de 4 €, sur le site b-ticket .


Horaires : La galerie est ouverte au public du mardi au dimanche de 8h15 à 18h50, la billetterie ferme à 18h05.

Durée estimée de la visite : environ 2 heures.



🏛De la Galerie des Offices au Palazzo Pitti, en passant par le Ponte Vecchio.



La façade imposante du Palais Pitti


Symbole du pouvoir de la famille De 'Medici, le Palazzo Pitti abrite 4 musées : la Galerie Palatine et les appartements impériaux, la Galerie d'Art Moderne, le Trésor des Grands Ducs au rez-de-chaussée et le Musée de la Mode et du Costume au deuxième étage.

Situé au cœur de Florence et de l’autre côté du Ponte Vecchio, cet immense palais de plus de 200 mètres de long aux allures de forteresse témoigne du faste de la cour des grands ducs. Commandé en 1440, il fut racheté un siècle plus tard par Eléonore de Tolède, épouse de Cosimo de’Medici, puis agrandi sur l’arrière par Vasari.

Tout d’abord utilisé pour accueillir les hôtes les plus prestigieux, il devint par la suite la nouvelle résidence officielle de la famille Medici.



Sa façade est particulière, faite de pierres arrondies provenant des carrières voisines de Boboli.


Le coût du billet est de 6,50 € (réduit) et 13,00 € (plein), avec un surcoût de 4 € en réservant sur le circuit b-ticket .


Durée estimée de la visite : environ 2 heures.



Le Ponte Vecchio, carte postale de Florence qui est devenue un lieu de selfies et de post incontournable…


Vue depuis le Ponte Vecchio


Il fut construit en 1345 et l’on entreprit également, afin de faire face aux crues, de maçonner les quais de la rive droite appelée Lungarno afin de canaliser le fleuve Arno.

A cette époque il était constitué de boutiques de bouchers, de tripiers, de poissonniers et de tanneurs qui profitaient de ce fleuve si utile à leur activité. Bien sûr je vous laisse imaginer les odeurs qui s’en dégageait… et qui finirent par déranger le Grand Duc Ferdinand 1er de Medicis Ferdinando I de’Medici qui empruntait chaque jour le corridor de Vasari Corridoio Vasarino pour aller de sa résidence, le Palazzo Pitti, au Palazzo Vecchio et aux Offices.


Coucher de soleil sur l'Arno


C’est en 1593 que l’on installa des artisans moins « dérangeants », les orfèvres.

Aujourd’hui encore les bijoutiers et enseignes de montres de luxe occupent les deux côtés du pont.


On peut également noter que le Ponte Vecchio est l’un des rares ponts de Firenze à avoir gardé son architecture médiévale.



Pour la petite histoire, le Ponte Vecchio est le seul pont de Florence à ne pas avoir été détruit par l’armée allemande durant la seconde guerre mondiale. En effet Hitler aimait particulièrement ce pont dont Mussolini lui avait fait découvrir la beauté, ce dernier espérant ainsi que si la ville devait un jour être détruite par les bombardements et autres destructions le Ponte Vecchio serait peut-être au moins épargné, et c’est ce qui se passa alors que tous les autres ponts furent détruits…



A propos du Corridor de Vasari


Vue du Corridor depuis une aile du Musée des Offices


Cette véritable artère aérienne du pouvoir reliant le Palazzo Vecchio au Palazzo Pitti a été aménagée en quelques mois par Vasari pour Cosimo I en 1564.

Longue de presque 800 mètres, elle relie cinq édifices historiques et deux jardins.

Elle joue ainsi à saute-mouton sur les toits, se faufile dans le musée des offices, court au dessus de la galerie qui borde le fleuve avant de couronner le Ponte Vecchio et de reprendre de manière quasi invisible son chemin de l’autre côté sur l’Oltrarno…



Avec le Palazzo Pitti le petit tour de la ville se termine, ainsi je vous propose comme itinéraire de retour à la gare Santa Maria Novella de traverser le Ponte Santa Trinita et de passer par la via Tornabuoni où figure le Palais Ferragamo qui abrite la boutique du couturier et son étonnant musée à visiter, ainsi que les nombreuses et belles boutiques de luxe.


Vélo à louer garé devant le Palais Ferragamo



Œuvre dans le Palais Strozzi


En chemin, vous pourrez admirer également d'autres merveilles telles que la Basilique de Santa Trinita et le Palais Strozzi...